Pôle Gare de Lagny Thorigny Pomponne

Vous êtes ici

Restructuration du Pôle Gare de Lagny Thorigny Pomponne
Thorigny-sur-Marne
77
Maîtrisage d'ouvrage: 
Com. d'Agglo. de Marne et Gondoire
Missions: 
Maîtrise d'Oeuvre complète après concours
Equipe: 
Catherine Oger (M) + SEPHIA + SLG Paysage
Montants des travaux: 
8 M€ H.T.
Avancement: 
2007-2011 opération livrée

Détail des prestations

Le secteur de la gare de Lagny Thorigny Pomponne est un site enclavé entre deux coupures morphologiques importantes matérialisées par la Marne au Sud et le faisceau ferroviaire au Nord. Outre la rupture urbaine dans le paysage environnant, la problématique principale du pôle reste la circulation, le stationnement, l’accès à la gare et les liaisons Nord-Sud pour les circulations douces qui en deviennent particulièrement périlleuse.

La seconde problématique est de palier à la rupture de paysage qui s’opère entre les rives du fleuve et le secteur de la gare où les infrastructures lourdes dominent et ôtent la dimension « humaine ». Il est prévu de requalifier les espaces environnants essentiellement par une végétalisation qui redonnera une qualité urbaine.

Afin d’atteindre l’ensemble des objectifs, nous avons dû modifier très sérieusement les infrastructures existantes dans le quartier. Cela nous à conduit à tout analyser dans les moindres détails (Diagnostics réseaux et amiante, études géotechniques, pollution des sols, itv, dossier giration…) avec un travail important de coordination avec les concessionnaires. Les structures de voirie sont reprises intégralement (communale et départementale), l’éclairage est entièrement remplacé sur les trois communes (mobilier, ouvrages, réseaux), des dévoiements conséquents sont effectués (Electricité, télécommunication, adduction d’eau, gaz, assainissement), des travaux d’enfouissement des réseaux et reprise des branchements des riverains, commerces, équipements publics sont réalisés.

Développement Durable : Eclairage respectueux de l’environnement alliant un faible coût énergétique à une maintenance optimisée,
Recyclage des matériaux et apport de matériaux recyclés,
Matériaux pérennes (bordures, caniveaux, revêtements de sol) Réhabilitation des réseaux d’assainissement, le plus possible sans tranchée, pour minimiser la gêne aux riverains